AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 The VD : Katherine Pierce

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar


F O N D A T R I C E

Identity


Messages : 303
Inscription : 06/09/2010

MessageSujet: The VD : Katherine Pierce   Jeu 7 Juil - 16:17


Si j'avais été humaine, mon souffle aurait été saccadé, mes poumons en auraient été dans un mauvais état et j'aurais été à la limite de crier à l'aide... Mais j'étais vampire, heureusement pour moi, sinon je serai morte depuis pas mal de temps déjà ! Je courais à toute vitesse dans la forêt en pleine nuit, évitant les branches, je pourchassais une humaine, ai-je pris le temps de vous dire depuis combien de temps je n'ai pas tué quelqu'un ? Quelques mois certainement et à vrai dire cela me manque terriblement, surtout quand vous êtes habitués à tuer. J’atterrissais devant cette humaine que je balançais contre un arbre, m'approchant d'elle, je m'accroupissais afin d'être à sa hauteur, elle était apeurée, elle n'arrivait même plus à respirer correctement, j'entendais son coeur qui battait énergiquement. A cet instant, une personne sensible aurait pris peine d'elle, lui offrant de l'aider à reprendre son souffle, lui demandant si elle allait bien, mais moi je me contentais de m'approchais de son cou afin de planter mes crocs, j'aspirais son sang, une fois qu'elle fut vidée de son sang je laissais le corps en pleine forêt.

J'étais rentrée chez moi très tard, je m'étais endormie rapidement, c'est le bruit des oiseaux qui me réveilla. Il faisait beau aujourd'hui, j'aimais le soleil, à mon enfance il s'avère que c'était il y a longtemps, j'aimais toujours passer mes journées dehors à contempler le soleil assise dans l'herbe et jouer à faire des couronnes de fleurs, une vraie petite sainte à l'époque, qui aurait pensé que je serai devenue vampire, une folle alliée aimant tuer pour son plaisir personnel. Les temps ont changé et avec le temps les personnes changent de plus en plus. Je me levais, commençant par prendre une douche, j'enfilais ensuite des vêtements, je me maquillais. Une fois que j'eus finis de me préparer, je me demandais bien ce que je pouvais faire. Peut-être qu'aller voir Klaus était une bonne idée ? Je ne l'avais pas vu depuis une semaine. Je commençais donc à partir en direction du quartier sud de Mystic Falls vu qu'il vivait dans ce quartier.

J'arrivais devant le manoir de Klaus, je restais un instant devant sa porte d'entrée, hésitant à sonner, mais je finissais par poser le doigt sur la sonnette et je commençais donc à sonner attendant qu'il vienne ouvrir la porte.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://toxicglam.forumactif.org
avatar


F O N D A T R I C E

Identity


Messages : 303
Inscription : 06/09/2010

MessageSujet: Re: The VD : Katherine Pierce   Ven 8 Juil - 8:06

J'étais vers Stefan, un homme et une femme, femme que je connaissais déjà et que je détestais, j'étais arrivée en demandant à Stefan de me présenter à ses amis. Ma coupe de champagne à la main je la vidais en une seule gorgée. « Mais Katherine, que tu es en beauté aujourd'hui. Klaus ne te mérite pas. Tu es bien trop belle pour lui être exclusive. Te présenter... Je sais pas si j'en ai envie, mais soit. Alors voici Dimitri... Un ami plus que spécial et voici Rosaline, qui en plus d'être sexy se trouve être une amie de mon frère. Enfin tu vois le genre. Ah et comme tu le vois, je n'ai pas envie de les bouffer. Tu vois y a du progrès ? » Sa petite phrase à la fin eu le don de me faire rire, effectivement j’espérais qu'il n'allait pas déraper face au sang. Je voyais un serveur pas très loin, je l'attrapais par le bras lui disant de me rapporter une vodka puis je reportais mon regard sur Stefan. « Je suis heureuse que ce soir tu ne ressembles pas à un pingouin... » Un costume noir et blanc pour faire chic, ce soir il y avait certains hommes qui en portaient, sur des hommes ce genre de costume fait réellement chic, mais sur des autres, on dirait vraiment des pingouins. Le serveur revint avec mon verre de vodka et il attendait, que voulait-il ? Certainement un merci venant de ma part, je lui faisais signe de la main de partir. Je m'approchai de Dimitri qui était tout prêt de Stefan et je passais mon index sur sa jugulaire avant de dire. « Heureuse de te rencontrer, tu as l'air d'être quelqu'un de bien, tu mérites de vivre ! » En clair je venais de lui dire que je ne lui ferai aucun mal, je regardais Rosaline, mais je ne m'attardais pas à son sujet, au moins je ne déclencherais pas une bagarre. Puis vint Caroline Lockwood, je la trouvais d'un ennui cette femme, j'espérais qu'elle n'allait pas rester avec nous, il y avait une autre femme qui l'accompagnait. Carole Lockwood partit, laissant la jeune femme qui se prénommait Norma avec nous. Elle nous demanda si on connaissait Tyler depuis longtemps. « Et toi tu es qui par rapport à Tyler ? »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://toxicglam.forumactif.org
avatar


F O N D A T R I C E

Identity


Messages : 303
Inscription : 06/09/2010

MessageSujet: Re: The VD : Katherine Pierce   Ven 8 Juil - 11:20

J'attendais devant la porte d'entrée de Klaus, n'importe qui aurait pu me penser folle d'aller le voir, c'était presque être suicidaire, en une fraction de seconde il est capable d'arracher la vie de n'importe qui et depuis que le rituel est passé, c'est encore pire, il est encore plus redoutable que jamais. Durant des siècles il m'a traqué, afin de pouvoir me tuer, se venger de ce que j'avais osé lui faire. Et oui à l'époque où je n'étais encore qu'une innocente petite humaine qui ne comprenait pas la réalité des choses, j'avais rencontré Klaus grâce à Elijah. Je ne me doutais pas du tout à l'époque que Klaus avait l'idée de me vider de mon sang afin de briser une malédiction, mais j'avais réussi à prendre conscience et je m'étais sauvée, emportant en même temps la pierre de lune, autant ne pas faire les choses à la légère, puis par la suite je suis devenue vampire. En devenant vampire, j'ai réussi à mieux m'échapper et heureusement pour moi, sinon je ne serais plus de ce monde à l'heure qu'il est. Les choses sont devenues différentes, il n'a plus cette obsession de me tuer afin de se venger et je suis plutôt contente au moins je n'ai pas à fuir de nouveau afin de rester en vie.

La porte d'entrée s'ouvrait, je découvrais donc le visage de Klaus que je regardais de haut en bas, le découvrant décoiffé, avec un simple pantalon de pyjama, je n'aurai jamais pensé le voir comme ça... « Katerina ! Je pensais justement à toi, tu sais. » Devant n'importe quel autre homme, j'aurai sans doute répliqué avec une méchanceté au propos de sa tenue, mais devant Klaus je préférais m'abstenir d'une remarque de ce genre. Je lui accordais un petit sourire vu qu'il venait de me dire qu'il pensait à moi. « Mais entre, je t'en prie. » Il ouvrait en grand la porte afin de me laisser entrer, j'entrais donc chez lui, il avait vraiment un très beau manoir, il avait toujours eu de bons goûts je ne peux pas le nier. « Merci, je ne te dérange pas j'espère ? » Je préférais lui demander afin d'être polie. « Étrange que Stefan ne soit pas dans le coin avec toi en train de tuer une personne de plus. » Stefan avait bien changé, il était devenu un tueur redoutable, je craignais même qu'il fasse une énorme bêtise, alors je préférais tout de même le garder à l’œil.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://toxicglam.forumactif.org
avatar


F O N D A T R I C E

Identity


Messages : 303
Inscription : 06/09/2010

MessageSujet: Re: The VD : Katherine Pierce   Ven 8 Juil - 14:07

« Non, bien sûr que non ! » Au moins je ne dérangeais pas, il paraissait de bonne humeur, incroyable ! Les derniers semaines que j'avais passé avec lui juste avant le rituel avait été terrible, il s'était vraiment fait un plaisir à me torturer, heureusement c'est le passé. Bizarre que Stefan n'était pas là avec Klaus, en train de siroter une petite poche de sang ou même le sang d'une pauvre femme ou d'un pauvre homme. Cela me paraissait si bizarre de voir Stefan comme ça, je me demandais même si j'allais finir par m'habituer à ce qu'il est redevenu. « Non. J’ai décidé de lui laisser une journée de repos aujourd’hui. On va voir comment il se débrouille sans moi… » Je doutais que Stefan allait tuer quelqu'un si Klaus n'était pas dans les environs, Stefan était capable de ce temps libre pour faire une bêtise, au moins il n'est pas comme son frère à toujours faire quelque chose de stupide, mais vu ce qu'il est devenu il en est peut-être capable. « Tu devrais tout de même le faire surveiller par quelqu'un, il est capable de faire quelque chose de stupide pour jouer avec tes nerfs ! » Stefan avait souvent voulu jouer avec mes nerfs lors de mon retour à Mystic Falls, lui et Damon me provoquaient afin de voir jusqu'où j'étais capable d'aller. Klaus se dirigea vers sa cuisine, je décidais de le suivre il ouvrait son frigo, j'apercevais des poches de sang. « Tu en veux une ? Et ne la prends pas pour me faire plaisir… » A vrai dire quand il s'agit d'une poche de sang, je ne refuse jamais, comment refuser ? Surtout quand on est vampire ! Bon après il y a les autres vampires qui se contentent de sang animal comme « l'ancien » Stefan, sérieusement comment ces vampires font pour boire du sang d'un pauvre bambi ? Je m'étais toujours posée la question et je pense que je me poserai toujours la question dans 100 ans, le régime animal, j'avais déjà tenté et sincèrement, j'avais été dégoutée dès la première goutte de sang que j'avais senti dans ma bouche. « J'en veux bien une et je ne la prends absolument pas pour te faire plaisir ! »

Je regardais Klaus, je me demandais bien ce que ça pouvait faire de ressentir une telle force dans son corps, un côté loup-garou et un côté vampire. « Tu comptes faire quelque chose contre Damon et les autres ? » Je préférais m'informer, car de toute façon j'aiderai Klaus s'il avait un plan derrière la tête, mais autant se méfier de Damon et des autres, ils sont eux aussi très malin, peut-être pas aussi puissant, mais ils ont réussi à tuer pas mal de monde, ils avaient même réussi à m'emprisonner.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://toxicglam.forumactif.org
avatar


F O N D A T R I C E

Identity


Messages : 303
Inscription : 06/09/2010

MessageSujet: Re: The VD : Katherine Pierce   Ven 8 Juil - 14:32

Sérieusement à de nombreuses soirées où j'avais été invitée, j'avais toujours vu beaucoup d'hommes porter des costumes et vu que sur certains hommes s'étaient une vraie qualifiée, je me les étais toujours imaginé en train de faire les pingouins en pleine piste de danse, bon d'accord, arrêtons les conneries... J'apercevais Caroline Forbes un peu plus loin, je la scrutais du regard espérant qu'elle n'allait pas se ramener vers Stefan pour le résonner à redevenir comme avant. J'adorais quand les serveurs se mettaient à passer entre les gens avec des petits fours sur les plateaux qu'ils tiennent, je prenais un petit four que j'avalais avant de boire une gorgée de ma vodka. Autant faire l'humaine le plus que possible et manger des petits fours, ça fera moins ressortir le côté alcoolique à cause du verre de vodka pure que je tenais dans les mains.

Carole Lockwood nous laissa une jeune fille vers nous, Stefan s'était présenté, lui et la politesse, je levais les yeux un instant au ciel, ne prenant même pas la peine de me présenter, je lui avais aussitôt demander qui elle était par rapport à Tyler. Stefan appela le serveur afin d'avoir une nouvelle coupe de champagne, une fois la coupe dans ses mains, Stefan la vida directement, il est devenu dingue ou quoi ? Ou pire il veut devenir alcoolique ? Je ne m'attendais encore moins à sa proposition « Katherine, m'accorderais-tu cette danse ? » La dernière fois chez les Lockwood s'était moi qui lui avait demandé ça, juste avant qu'il m'emprisonne dans ce fichu tombeau. Je terminais à mon tour mon verre que je déposais sur une table. « Avec plaisir, au moins cette fois-ci je n'aurais pas à te le demander. » Je lui tendais ma main afin qu'il m'entraîne vers la piste de danse, puis je lui murmurais. « J'espère que je ne finirais pas dans un tombeau cette fois-ci ! »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://toxicglam.forumactif.org
avatar


F O N D A T R I C E

Identity


Messages : 303
Inscription : 06/09/2010

MessageSujet: Re: The VD : Katherine Pierce   Ven 8 Juil - 15:40

« ça sent le vécu tout ça…Tu veux que je le fasse souffrir tant il a joué avec tes nerfs ? » Stefan était assez torturé comme ça, autant lui éviter une torture supplémentaire. « Non, il faut mieux arrêter de le torturer autant et paraître gentil avec lui, pour qu'il finisse par avoir confiance en toi ! » Même si obtenir la confiance de Stefan c'est presque impossible, combien de fois j'avais tenté de lui dire qu'il pouvait avoir confiance en moi, mais à chaque fois cela avait échoué et maintenant ? Je ne sais pas du tout s'il a confiance en moi, mais j'en doute ! « Je pourrais le faire surveiller, effectivement. Seulement, il faudrait que je le fasse par une personne en qui j’ai confiance. » Oui une personne, plutôt apte à surveiller quelqu'un, sans trop se faire remarquer de préférence, mais des personnes de confiance il n'y en a pas partout en ce moment. Il prenais mon menton dans sa main, levant mon visage. « Et, il n’y en a qu’une en qui j’ai réellement confiance, Katerina. Sauf que je préfère l’avoir avec moi en ce moment. » Je lui fis un sourire, continuant de le suivre jusqu'à la cuisine. « De toute façon s'il tente quoi que ce soit, il sait très bien que tu finiras par le retrouver très rapidement. »

« Tu me blesses là… » Je rigolais, je prenais la poche de sang qu'il me tendait. Il s'adossa contre le mur, je lui demandais ce qu'il comptait faire pour Damon et les autres, peut-être qu'il avait un plan derrière la tête. « Je comptais sur ton aide, justement à ce propos Katerina. Il semblerait que les connaisse beaucoup mieux que moi. Je sais que Damon est le petit malin de la bande, que Jeremy Gilbert se prend pour les super héros et qu’ils ont une sorcière avec eux. Bonnie Bennett si mes souvenirs sont exacts. Je dois avouer qu’ils m’ont eu une fois mais qu’ils ne m’auront pas deux fois ! » Effectivement je les connais mieux que Klaus, avant de revenir il y a quelques mois à Mystic Falls, j'avais pris la peine de prendre des informations sur eux. Damon est certes malin, mais il lui arrive souvent d'échouer dans ses plans lorsqu'il décide de tout faire tout seul, je n'ai jamais vraiment connu Jeremy, mais je sais qu'il détient ce fameux anneau qui le maintien en vie si jamais il a quelque chose à cause d'une attaque surnaturelle. Quant à Bonnie je préfère m'en méfier. Entendre mon prénom Katerina me paraissait parfois bizarre, cela faisait tellement de temps que presque personne ne l'avait prononcé, mais cela ne me dérangeait pas du tout.« Je sais que tu as eu une liaison avec les deux frères, donc je pense que tu les connais parfaitement. Il n’y a pas longtemps tu as été leur prisonnière il me semble. Je pense qu’ils chercheront d’abord à récupérer Stefan. Mais je t’avoue ne pas avoir réfléchi à la suite. » Parfaitement ? Peut-être, enfin je les connais bien, malgré que durant le temps où j'étais partie, j'avais continué à prendre des nouvelles par le biais des autres vampires. C'est une certitude qu'ils vont vouloir récupérer Stefan, Elena doit être morte de peur à l'idée que son Stefan ne soit pas en sa compagnie. Je remarquais que ça énervait Klaus, comment ne pas être énervé ? Je préférais garder mon calme, ma colère m'a trop de fois fait défaut. « J'ai eu plusieurs idées, la bague de Jeremy ne le protège que des êtres surnaturels, alors il faudrait se mettre un humain dans notre poche afin de le monter contre Jeremy et ainsi le tuer d'une façon totalement humaine. Et ils vont vouloir récupérer Stefan c'est certain, ils ne se doutent pas que je suis ici, ils doivent tous penser que je continue à fuir, à moins que Stefan leur a communique que j'étais ici, mais s'ils savent que je suis ici, ils vont sûrement vouloir me tuer afin d'avoir un problème en moins. » Je commençais à boire du sang, me rapprochant de Klaus je passais ma main dans ses cheveux et je lui dis. « Ne t'inquiètes pas, maintenant que l'on connait de quoi ils sont capables, se sera un jeu d'enfant de les atteindre ! »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://toxicglam.forumactif.org
avatar


F O N D A T R I C E

Identity


Messages : 303
Inscription : 06/09/2010

MessageSujet: Re: The VD : Katherine Pierce   Ven 8 Juil - 17:32

« J’en doute. Je pourrais faire le gentil, ce qui d’un ne me va pas et de deux, il n’y croira pas. » Klaus qui devient gentil du jour en lendemain envers Stefan, se serait effectivement impensable, Stefan n'arriverait pas à y croire et il serait encore plus méfiant qu'avant.
Depuis quelques temps je ne faisais que de réfléchir, pour trouver la moindre information supplémentaire afin d'éliminer un par un Caroline, Bonnie et les autres. Je n'ai absolument pas apprécié le piège qu'ils m'avaient tendu afin de m'enfermer dans ce tombeau, alors je n'ai qu'une envie me venger... Je commençais donc à apporter quelques informations à Klaus, en particulier une information très importante sur la bague de Jeremy Gilbert. Klaus semblait étonné de cette information, il ne devait donc pas la savoir. « Hum…Il va falloir redoubler de prudence donc s’ils venaient à l’apprendre. S’ils s’en prenaient à toi, je pense qu’ils signeraient leur arrêt de mort avant même d’avoir trouvé la solution pour me tuer ! Ceci dit, tu m’apprends quelque chose : je ne savais pas que Jeremy possédait une telle bague. C’est un objet bien rare. Il doit appartenir à la famille Gilbert depuis des génération je suppose…Hum…Tout ceci me donne la migraine. » Et encore je devais oublier des informations, mais si des informations me venaient à l'esprit il est certain que je les dirai à Klaus. J'avalais un peu de contenu de ma poche de sang avant de répliquer : « A vrai dire il y a deux bagues, mais en ce moment même je ne sais pas qui détient la deuxième bague, durant un temps Alaric en avait une, mais John l'avait repris. » Je continuais de vider petit à petit ma poche de sang, que je finissais par terminer, je la déposais à côté de celle de Klaus. Je tentais de la rassurer, d'apporter un peu d'optimiste. « Tu m’as l’air bien optimiste face à tout ça. J’aimerais avoir ton optimisme mais quelque chose me dit que nous devons faire vite. Je pense que nous devrions nous méfier de Saltzman aussi. Un petit voyage dans son corps m’a suffi pour avoir vu tout le savoir qu’il détenait sur les vampires. » Effectivement il connait pas mal de choses sur les vampires, mais la dernière fois que j'avais vu Alaric c'était vers le Grill et il ne semblait pas du tout en état de réfléchir. « Il a perdu Isobel, puis maintenant il a perdu Jenna, il est dans sa phase alcoolique pour oublier, mais les autres vont vouloir le raisonner, lui dire qu'il faut se venger et à ce moment-là il faudra faire attention. » Il déposa ses lèvres sur les miennes avec tellement de tendre que j'en fus très étonnée, je passais mes mains le long de son torse rompant le baiser pour lui dire. « Il faut que tu te détendes un peu, il y a quelques temps tu t'es déjà donné beaucoup de peine pour le rituel, alors tu devrais faire une pause... Je m'occupe de tout d'accord ? Durant des semaines tu m'avais enfermé, alors j'ai largement eu le temps de me reposer. »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://toxicglam.forumactif.org
avatar


F O N D A T R I C E

Identity


Messages : 303
Inscription : 06/09/2010

MessageSujet: Re: The VD : Katherine Pierce   Sam 9 Juil - 10:00

Je n'avais jamais cherché à comprendre qui avait pu faire cette bague, je m'étais juste contentée de comprendre le système de celle-ci. « Hum…Donc elles existent bien ces bagues…Et tu dis qu’il y en a deux ? C’est étrange, c’est un objet rare et voici qu’ici il est courant. Mystic Falls n’est décidemment pas une ville ordinaire. Il faudrait trouver la deuxième… » La fois où j'avais tenté de tuer John Gilbert, je lui avais tout simplement coupé la main par surprise, ainsi j'étais certaine qu'il n'avait plus sa bague pour le protéger et ensuite je lui avais planté un couteau dans le ventre, très barbare comme méthode, mais elle aurait pu s’avérer être très efficace si Elena n'était pas arrivée quelques minutes après pour appeler les secours. « Il faudrait peut-être piéger Jeremy, afin de lui retirer sa bague, pour la deuxième je vais tenter de faire des recherches pour savoir où elle est, une fois qu'on aura les deux bagues, on aura qu'à les cacher et se sera un problème de moins. » Pour la deuxième bague je n'avais pas à chercher très loin et heureusement, je trouverais bien un idiot d'humain à hypnotiser afin d'aller récupérer cette bague. De toute façon pour arriver à notre but, il nous faudrait plus d’allier de confiance à nos côtés, des sorciers, des vampires et pourquoi pas des loups-garous.

Alaric Saltzman, l'ancien mari d'Isobel, elle m'avait parfois parlé de lui, mais je n'y avais pas prêté une grande importance, pour moi il était un humain inoffensif, alors qu'en réalité il était tout le contraire et ça je l'avais compris bien trop tard. Il était l'un des premiers à éliminer, son savoir sur les êtres surnaturels est bien trop important. « Oui, on doit donc l’éliminer avant que les autres ne lui retire sa bouteille. » De plus il est bien plus facile de tuer un être ivre qu'un être serein. Peut-être que c'était Alaric qui avait la deuxième bague ? Bref, je décidais de lui répondre : « Pour boire, son endroit préféré doit être le Grill, je tenterai d'aller y faire un tour. » En même temps j'en profiterai pour boire un verre et espionner deux trois personnes. « Qu’est-ce que je ferai sans toi, hum ? » Je lui fis un petit sourire, à vrai dire sans moi il aurait eu beaucoup moins d'informations, il les aurait découverte c'est certain, mais peut-être pas aussi rapidement.

Je lui avais proposé de se détendre un peu, j'étais prête à m'occuper de tout pour l'instant, sa réponse ne m'étonna pas « Tu sais très bien que je suis incapable de rester plus de deux minutes sans réfléchir ou bouger. Ce que tu me dis là est quasi-impossible. Pour commencer je vais aller prendre une douche et revenir un peu plus présentable. » Effectivement Klaus qui prendrait une pause, qui ne réfléchirait pas à un quelconque plan, se serait assez étrange. Il eut l'idée d'aller prendre une douche afin de revenir un peu plus présentable, cela semblait être une bonne idée. « D'accord comme tu voudras. C'est une bonne idée que tu ailles prendre une douche, je vais t'attendre dans ton salon. »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://toxicglam.forumactif.org
avatar


F O N D A T R I C E

Identity


Messages : 303
Inscription : 06/09/2010

MessageSujet: Re: The VD : Katherine Pierce   Sam 9 Juil - 13:39

« C’est une bonne idée…Mais Jeremy semble malin, lui aussi. Il nous faut un humain, on pourrait l’hypnotiser de façon à ce qu’il gagne la confiance de Jeremy, qu’il nous rapporte quelques petites info’ et ensuite il lui prendra la bague. Il va falloir y aller étapes par étapes et prudemment si on veut que notre plan marche. » Il fallait mieux y aller par étapes effectivement, car si on se précipitait sur la bague de Jeremy, il se douterait de quelque chose et il finirait par en informer les autres, ce qui signerait l'acte de guerre. « Pour trouver un humain il n'y aura aucun problème, à Mystic Falls la plupart des humains sont idiots. »
« Très bien. N’oublions pas qu’il pourrait savoir quelque chose à propos de la deuxième bague…C’est fort possible, Katerina. Cependant, penses-tu pouvoir gagner sa confiance ou devons-nous faire appel à un humain encore ? » Je n'était pas certaine d'arriver à gagner la confiance d'Alaric, mais pourquoi ne pas essayer ? Avec un peu de chance peut-être que je vais y arriver. « Je vais gagner sa confiance, j'ai déjà une idée de quelle façon je vais y arriver ! » Mon idée n'était pas encore certaine, mais elle pouvait fonctionner afin de me mettre Alaric dans la poche, j'allais jouer avec ce qu'il ressent en ce moment, tenter de compatir avec sa douleur, mentir a toujours été l'une de mes spécialités et j'étais presque certaine que mes mensonges allaient une fois de plus me rendre victorieuse face à Alaric.
Klaus allait prendre sa douche, d'ailleurs pour me taquiner il dit : « Tu n’aimes pas mon pyjama ? » J'eus un petit rire, à vrai dire ce pyjama lui allait bien et au moins j'aurai réussi à le voir sans l'un de ses nombreux vêtements sombres. « A vrai dire j'aime beaucoup le haut ! » Et vu qu'il n'avait pas de haut, cela faisait référence à son torse. Effectivement je connaissais sa maison, alors qu'il partait en direction de la salle de bain, je me dirigeais vers son salon, commençant par regarder par la fenêtre pour voir s'il y avait des gens dans la rue, il n'y avait absolument personne, j'apercevais juste un pauvre chat qui marchait en direction de la porte d'une maison afin de rentrer chez lui certainement. Je m'attardais ensuite vers une petite étagère où il y avait quelques livres. J'entendais à l'étage l'eau de la douche s'arrêter, il devait certainement avoir fini, mais je continuais de feuilleter un livre que j'avais pris au hasard.
Klaus redescendit, je fermais le livre le reposant sur l'étagère à sa place, avec un petit clin d'oeil il me dit « Je ne suis pas mieux comme ça ? », il s'installa ensuite dans son sofa, j'allais m'asseoir prêt de lui. « Effectivement tu es beaucoup mieux comme ça, tu fais beaucoup plus sérieux. » Je lui souriais, me rapprochant afin de déposer un baiser dans son cou. « Nous gagnerons ! »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://toxicglam.forumactif.org
avatar


F O N D A T R I C E

Identity


Messages : 303
Inscription : 06/09/2010

MessageSujet: Re: The VD : Katherine Pierce   Sam 9 Juil - 15:57

« Je te fais confiance alors. » Il pouvait avoir confiance et si je ne parvenais pas à avoir la confiance d'Alaric alors je trouverai un autre plan, trouver des plans n'est pas un problème pour moi, avec le temps c'est devenu une passion. Alors que je lui avais dis que je préférais en particulier le haut de son pyjama en référence à son torse, il me dit avant d'aller dans sa salle de bain. « Peut-être que je devrais être plus souvent comme ça ? » je rigolais en même temps que lui, voir Klaus rire c'est plutôt rare, même très rare, alors autant en profiter pendant qu'il est de bonne humeur. Pour passer le temps pendant qu'il prenait sa douche je décidais de prendre un livre sur une étagère, je commençais à le feuilleter, dix minutes plus tard, il était de retour, tout habillé, les cheveux correctement peignés. Je fermais le livre que je rangeais à sa place, il s'installa et je le rejoignais, je l'embrassais dans le cou, j'étais certaine que nous gagnerons, à l'heure qu'il est ils doivent tous être attristés par la mort de Jenna et la disparition de Stefan. « Oui ! Essayons de penser à autre chose, je pense que nous en avons assez discuté pour ce matin tu ne crois pas ? » J’acquiesçais positivement avant de lui répondre. « Tu as raison ! » A force de trouver des idées on finirait par ne plus en avoir, puis c'est vrai que nous en avions bien parlé depuis le début de la matinée, on avait déjà trouvé beaucoup de plans afin de les atteindre.

Il m'embrassa une nouvelle fois avant de me demander. « Que lisais-tu avant que je n’arrive ? » A vrai dire le livre que j'avais lu tout à l'heure ou plutôt feuilletais, j'avais compris que le thème principal était les sorcières, cependant après avoir feuilletais ce livre je trouvais plutôt que ce livre parlait des êtres surnaturels en globalité, mais bon ce livre semblait tout de même intéressant. « Un livre parlant des sorcières, mais ça parlait aussi de vampires et de loups-garous. »


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://toxicglam.forumactif.org
avatar


F O N D A T R I C E

Identity


Messages : 303
Inscription : 06/09/2010

MessageSujet: Re: The VD : Katherine Pierce   Sam 9 Juil - 18:41

Avant que nous allions danser Stefan et moi, Dimitri demanda si Klaus comptait venir ce soir à la soirée, je n'en avais aucune idée, peut-être que oui ou peut-être que non, s'il venait ce soir. Je répondais donc à Dimitri : « Je ne sais pas du tout, peut-être ! » Je lui fis un petit sourire puis avec Stefan on partait sur la piste de danse.

On continuait de danser avec Stefan, à vrai dire je faisais attention aux gestes de Stefan au cas où qu'il dérapait et qu'il se jetait sur une femme afin de lui aspirer son sang. J'avais dis à Stefan qu'il ne risquait rien du moment qu'il ne me faisait rien. « Dans un sens en ayant choisi d'aider Klaus Kath' je ne peux pas passer outre ça. Il voudra forcément faire quelque chose que je n'aimerais pas. Je suis conscient que je commence à devenir un monstre comme lui, je ne peux aller contre ça. Chaque humain ici présent est en danger en ma présence. Tu es probablement à l'heure qu'il est la personne qui me fait m'empêcher de m'attaquer à cette femme là-bas ou bien à celle là. Je ne sais tout simplement pas si je peux te faire confiance... Et pour les barrages, je ne sais pas quoi te dire. » Il ne savait pas s'il pouvait me faire confiance, je soupirais, à force qu'il m'annonce qu'il ne me fait pas confiance, je pense que je vais finir par croire qu'il ne me fera plus jamais conscience de son existence. Je passais ma main sur son visage. « Je ne vais jamais rien tenter contre toi, je te protégerai jusqu'au bout ! Fais moi confiance, tu ne seras pas déçu, c'est promis. » Fini les plans foireux, je décidais d'ajouter. « Ne t'inquiètes pas pour le sang, tu finiras par t'habituer ! » Ou plutôt j’espérais que Stefan arrive à contrôler sa soif de sang.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://toxicglam.forumactif.org
avatar


F O N D A T R I C E

Identity


Messages : 303
Inscription : 06/09/2010

MessageSujet: Re: The VD : Katherine Pierce   Dim 10 Juil - 18:26

Afin de lancer un nouveau sujet de conversation pour éviter de parler des futurs plans que l'on préparait, il me demanda ce que j'étais en train de lire avant qu'il ne revienne de la salle de bain, je lui indiquais que j'avais pris un livre qui parlait de sorcières et des autres êtres surnaturels, il devait sans doute posséder une tonne de livres parlant du surnaturel. Tout comme les frères Salvatore qui possédaient beaucoup de livres, je ne savais pas comment les gens faisaient pour posséder autant de livres, je possède quelques livres, mais en avoir autant je détesterais.

Une question depuis quelques jours ne faisait que de passer en boucle dans ma tête, je n'arrivais pas à me changer les idées sur cette fameuse question, allait-il me tuer une fois que tout sera terminé ? Je lui avais posé cette question, maintenant je n'avais qu'une peur, c'était d'entendre sa réponse, il se leva automatiquement se rendant vers la fenêtre de son salon, je préférais rester silencieuse, redoutant à présent encore plus sa réaction, je ne bougeais pas, je fermais les yeux un instant me demandant pourquoi j'avais été aussi bête de poser cette question, les minutes défilaient, cinq minutes étaient passés dans un silence terrible. J'entendais enfin sa voix, une voix plutôt hésitante « Katerina… » Je me demandais si je devais me lever afin d'aller le voir, voir ce que son visage exprimait. Je décidais tout de même de me lever, après tout s'il voulait me tuer que ce soit maintenant ou dans quelques mois, cela reviendrait au même, je perdrais juste quelques mois de mon existence, je restais à un mètre de lui environ. Je ne parvenais pas à voir son visage, il regardait par la fenêtre, je continuais d'être silencieuse, une idiote d'humain lui aurait déjà crié dessus afin d'avoir une réponse, mais je préférais rester calme. « Je…Je ne pourrai pas… » Je fronçais les sourcils, signe d'incompréhension, comment ça il ne pouvait pas ? Je laissais de nouveau le silence s'installer, je tentais de formuler une phrase dans ma tête, je m'approchais plus de lui, passant ma main sur son épaule. « Je suis soulagée de savoir que je ne vais pas mourir ! » A vrai dire j'étais très soulagée, cela me rassurais de savoir qu'il était incapable de me tuer, je n'allais plus me poser la question maintenant. J’espérais tout de même que ceci ne soit pas des mensonges afin de me garder et que je continue à lui donner des informations. « De toute façon je préférerai me tuer moi-même que de mourir des mains de quelqu'un d'autre. »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://toxicglam.forumactif.org
avatar


F O N D A T R I C E

Identity


Messages : 303
Inscription : 06/09/2010

MessageSujet: Re: The VD : Katherine Pierce   Lun 11 Juil - 10:41

Il ne se retournait toujours pas, que devais-je penser de tout cela ? Je me demandais même si je ne devais pas changer de sujet de conversation, mais que dire, je n'allais pas soudainement lui parler du beau temps qu'il fait dehors. Klaus restait calme, trop calme à mon goût, j'étais tellement habituée à le voir énervée, en colère. Je venais de lui dire que j'étais heureuse de savoir que je n'allais pas mourir, mais j'avais dis aussi quelques secondes plus tard que je préférais me tuer moi-même s'il le fallait que de mourir des mains de quelqu'un d'autre peut-être que pour dire ça ce n'était pas le moment approprier ? De toute façon je ne pouvais plus faire marche arrière... « Tu ne me crois pas, n’est-ce pas ? » Il avait dit avec un ton tellement calme qui si j'avais eu son visage face au mien je l'aurai certainement giflé afin de le faire réagir, j'avais l'impression d'être devant un poteau. Je soupirais, ce n'est pas que je le croyais pas, mais il tue la plupart des personnes qui l'entourent, même les personnes qui l'aident, alors le fait qu'il soit incapable de me tuer me paraissais si bizarre. « Ce n'est pas que je ne te crois pas, mais tu tues tout le monde alors... je pensais que je n'échapperai pas à ce triste destin de mourir... » En sachant que ma plus grand peur et sans doute celle de mourir, comment la plupart des gens sur cette Terre certainement. Les humains luttent chaque jour contre les accidents du quotidien afin d'avoir une longue vie, mais pour les vampires c'est différent, on possède l'éternité, on a pas à lutter contre la maladie, mais plutôt lutter contre les pieux que n'importe qui pourraient nous enfoncer dans le coeur. « Je suis désolée de cette question, je ne voulais pas te mettre en colère, je voulais juste savoir... mais s'il te plait retournes toi, énerves toi contre moi si tu le désires... » Il fallait qu'il réagisse, je n'avais pas trouver un autre moyen que de lui dire ça, donc j’espérais maintenant qu'il allait se retourner et même s'il s'énervait contre moi au moins je verrai sa réaction. S'il ne venait pas à se retourner, je serai sans doute obligée de le faire réagir d'une autre façon, je ne savais pas quelle façon, mais je trouverai bien quelque chose.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://toxicglam.forumactif.org
avatar


F O N D A T R I C E

Identity


Messages : 303
Inscription : 06/09/2010

MessageSujet: Re: The VD : Katherine Pierce   Lun 11 Juil - 17:36

Je n'en pouvais plus de cette horrible silence qui s'installait, je déteste le silence, il fallait que je réagisse afin de le faire réagir à son tour, je n'avais eu qu'une seule et unique idée, briser la vitre qui était devant lui, une idée stupide qui me valut une coupure importante à la main, je décidais de me rendre dans la cuisine à grande vitesse, commençant à faire couler l'eau, alors que je venais de couper l'eau j'entendais enfin la voix de Klaus. « Mais qu’est-ce qu’il t’as pris ?! » J'allais lui répondre, et j'aurai sans doute mis toute ma colère dans ce que j'allais lui répondre, mais il continua à parler. « Tu es folle ? C’est ça tu es folle ?! J’en ai rien à faire de ma fenêtre, mais toi…Comment as-tu pu faire ça ? T’es si idiote ? Ça y est l’idiotie humaine semble se propager chez les vampires ! Katerina, tu as agi aussi stupidement que l’aurait fait une humaine. Tiens, cette Elena Gilbert par exemple. Pff » J'avais sans doute pris une mauvaise décision de briser cette fenêtre, je le savais très bien qu'en la brisant j'allais certainement me couper et c'était arrivé, mais en sachant que j'allais guérir quelques minutes après je m'étais permise de la casser. Au moins j'avais réussi une chose le faire bouger et réagir... « Tu veux te briser les phalanges ? Soit ! Mais ne le refais plus devant moi. Tu veux te tuer ? Fais-le mais encore une fois loin de moi et dis-moi que tu t’en vas, pas que tu te tues, histoire que ce soit moins dur à avaler ! J’ai toujours eu une pierre à la place du cœur, c’est ce que tout le monde disait, c’est ce que je me persuadais à comprendre, comme une leçon que j’apprenais par cœur. Et je la transmettais cette leçon, disant aux vampires, que je créais, qu’ils ne devaient laisser aucun sentiment les pénétrer. Mais c’est une chose complètement impossible, Katerina. Je sais que tu devais penser cela toi aussi…Mais je suis stupide, aussi stupide qu’un humain…Je me laisse gagner par des sentiments que je ne devrais pas avoir. Ah si Elijah serait encore là, il en rirait, me reprochant de lui avoir dit qu’il ne devait rien ressentir…Peut-être était-ce par jalousie que je lui avais dit ça ? Il semblait si accroché à toi Katerina…Alors je t’en prie, arrête ce cinéma…Si tu veux briser une vitre va t’en prendre à celles des Salvatore pas les miennes, par pitié… » Je l'avais laissé parler, écoutant le moindre de ses mots, je restais sans voix cette fois-ci face à toutes ses révélations, il n'avait pas tord Elijah était proche de moi à une époque, il passait énormément de temps avec moi, il me parlait, chaque jour j'avais vu son regard changer envers moi, plus le temps avançait et plus il était tendre, mais à l'époque je n'étais qu'une innocente humaine. Il prenait ma main dans la sienne, certainement pour vérifier si j'allais bien. Il n'ajoutait rien montant les escaliers pour se rendre au premier étage. Ce qu'il venait de me dire m'avait totalement chamboulé, je regardais un instant la porte d'entrée me demandant si je devais partir ou non, mais je me disais qu'il fallait que j'aille le voir, lui répondre... Je décidais de monter les marches des escaliers une par une, prenant mon temps pour réfléchir en même temps à ce que j'allais dire, mais à vrai dire en ce moment même tout se mélangeait dans ma tête. J'apercevais la porte de sa chambre ouverte, constatant par la même occasion qu'il était dedans, je m'avançais un peu restant vers son lit qui était encore défait. Il avait ouvert la fenêtre, je sentais l'air frais, j'en profitais pour prendre une grande aspiration même si cela ne me servait à rien avant de commencer à dire. « Je ne voulais pas que sa prenne cette tournure, j'ai certes agis comme une idiote, mais le fait que tu ne répondes pas commençais vraiment à m'énerver et je n'ai trouvé que cette solution briser la fenêtre... Au temps où j'étais humaine, je croyais au mot amour, je comprenais la définition, puis quand je suis devenue vampire, mes sentiments changeaient envers tout le monde, je préférais devenir cruelle, entasser ce que je ressentais ce qui me rendait encore plus méchante... j'ai fini par comprendre qu'il ne fallait pas entasser ses sentiments et pourtant je continue toujours à le faire. Tu es loin d'être stupide Klaus, avoir des sentiments est la chose la plus naturelle qui existe, cela ne se contrôle pas, on peut tenter de les contrôler mais ça ne dure jamais une éternité... J'aime passer du temps avec toi et sincèrement je ne voudrais pas te perdre... »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://toxicglam.forumactif.org
avatar


F O N D A T R I C E

Identity


Messages : 303
Inscription : 06/09/2010

MessageSujet: Re: The VD : Katherine Pierce   Lun 11 Juil - 19:53

Je m'étais à mon tour lancé dans des déclarations, il l'avait fait alors je me devais de le faire, certes je n'étais pas obligée, mais dans le fond j'en avais envie. Quand j'étais entrée dans la chambre avant que je commence mon petit discours, il avait levé la tête en ma direction, il était appuyé contre le rebord de sa fenêtre. « La chose la plus naturelle dis-tu ? Si elle était aussi naturelle alors comment peut-on réussir à la repousser ? Je ne veux pas ressentir, Katerina… » L'amour fait partie de la vie, depuis le temps que je vis, j'avais vu des tonnes de personnes se mettre en couple, découvrir ce que c'était d'aimer, à mes débuts où je venais de devenir vampire, quand je voyais un couple, cela me dégouté, je n'avais qu'une envie planter mes crocs dans leurs veines afin de retirer la vie qu'ils avaient, d'ailleurs j'ai souvent fait ça, dès que je croisais des couples, je me contentais de les tuer. « Aimer est une chose qui fait partie de la vie ! Le problème quand on devient vampire, c'est que l'on devient plus dure, on oublie petit à petit notre humanité et on finit par ne plus vouloir aimer, mais il arrive parfois que le peu d'humanité que l'on a au plus profond de nous même nous les vampires, parvienne à ressortir. » Avant que Klaus refasse de nouveau de Stefan un être horrible, il avait toujours ce brin d'humanité en lui, il était en quelque sorte le bon petit vampire, se rapprochant plus de l'état humain que de l'état vampire. « J’aime passer du temps avec toi aussi Katerina…Et…Je ne voudrais pas te perdre non plus… » Je ne pus m'empêcher de sourire face à cette déclaration, je me rapprochais de lui, m’asseyant sur le petit rebord de la fenêtre qu'il restait avant de dire. « Il est tellement plus facile de faire le mal que le bien quand on est vampire, qu'à force on en oublie les bases de la vie, mais j'aime être comme ça, faire du mal aux autres, jouer avec eux, les voir souffrir, me supplier d'arrêter... mais toi je n'ai pas envie de te faire du mal et pas seulement parce que tu es puissant, mais parce que je sais qu'avec toi je me sens parfois revivre de nouveau. » Revivre de nouveau cela me paraissait bizarre d'entendre ces mots sortir de ma bouche, mais aux moins je lui avais dit ce que je ressentais, au moins cette fois-ci je ne pourrai pas dire que je n'avais dit ce que je ressentais, parler sincèrement fait du bien en fin de compte, je ne pensais pas que cela pouvait libérer autant. Je savais que cette discussion allait rester entre nous, au moins il n'y a personne qui va découvrir ce que nous venons de dire et ça me rassurais, car les personnes ne me percevraient plus de la même façon et ils me redouteraient tous beaucoup moins.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://toxicglam.forumactif.org
avatar


F O N D A T R I C E

Identity


Messages : 303
Inscription : 06/09/2010

MessageSujet: Re: The VD : Katherine Pierce   Lun 11 Juil - 21:01

Assise au bord de cette fenêtre, tout prêt de Klaus qui s'était un peu poussé afin de me laisser de la place, je sentais l'air contre ma peau, si j'avais été humaine j'aurais certainement ressentie des frissons, mais étant vampire je ne ressentais rien et c'est parfois ressentir des sensations de ce genre qui manque aussi. « Je n’aime pas te paraître aussi faible comme ça. Je sais ce que tu vas me dire, que c’est normal que je ne devrais pas m’inquiéter pour cela. Mais je suis comme ça, et malgré le temps je n’ai jamais changé, je me suis empiré peut-être même… » Effectivement, on était posé là vers cette fenêtre et on parlait différemment des autres fois où nous avions eu une conversation, on était en train de parler d'amour, d'humanité, chose presque impensable venant de nous, Klaus étant vu comme quelqu'un de méchant, insensible, dur, froid et j'en passe et moi étant vu comme la manipulatrice, garce de service. « Il y a toujours un moment où on doit paraître faible et parler de ses faiblesses, mais au moins maintenant je sais ce que tu ressens et c'est une bonne chose. »

« J’espère que tu es sincère Katherine, je me suis posé la question de nombreuses fois à savoir si tu étais avec moi pour éviter la mort et parce que j’étais devenu puissant. J’espère que tu ne me le feras pas regretter, Katerina. »
Il avait repris son sérieux, redevenant par la même occasion dur, à vrai dire j'étais tellement habituée à ce qu'il soit ainsi que cela ne me dérangeais pas qu'il soit redevenu aussi sérieux. « Je suis sincère. Je ne suis pas revenue pour éviter la mort ou parce que tu es devenu puissant... je suis revenue pour deux raisons, la première est pour être avec toi, t'aider dans tes plans, être présente pour toi et la deuxième raison est Stefan, je me doutais que tu allais le garder avec toi et sincèrement je redoutais que lui fasse une bêtise alors je me suis dis qu'au moins je pourrais l'aider à se recontrôler pour boire du sang humain. Et je te promets une chose tu ne le regretteras pas. » Je connaissais l'incapacité de Stefan pour se contrôler face à du sang humain et vu que Klaus lui en a fait reboire, je savais que Stefan allait de nouveau dégénérer alors je m'étais dit qu'en étant prêt de lui je pourrais tenter de mieux l'aider avec son problème pour le sang. Mais effectivement Stefan n'était pas la seule raison pour le fait que je sois revenue vers Klaus, je me sens bien avec lui, j'ai parfois l'impression d'avoir les mêmes visions du monde que lui, alors je m'étais dit qu'il serait bien que je l'aide aussi, mais au début je n'avais pas pensé que ce que je ressentais au début pour lui, s'agrandirait avec le temps...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://toxicglam.forumactif.org
avatar


F O N D A T R I C E

Identity


Messages : 303
Inscription : 06/09/2010

MessageSujet: Re: The VD : Katherine Pierce   Mar 12 Juil - 9:38

« Peut-être. Mais c’est le genre de conversation que j’ai l’habitude d’éviter. » C'est une conversation que je n'avais jamais réellement eu avec quelqu'un, à vrai dire il m'arrivait très peu d'avoir des conversations aussi sérieuses à ce sujet, avec les autres personnes je préférais toujours rester très vaste face à ce que je ressentais. Il était incapable de rester cinq minutes à la même place il se leva afin de marcher dans sa chambre, es bras croisés je préférais rester assise sur le bord de la fenêtre. Il m'avait dit qu'il espérait que je sois sincère et que je ne sois pas revenue seulement pour éviter la mort, je lui avais donc dit les raisons de mon retour, deux raisons qui étaient lui et Stefan. Il s'arrêta de marcher restant devant moi afin de m'écouter, je continuais ce que j'avais à dire puis il reprit la parole. « Il finira par se contrôler. Un vampire comme lui y arrivera. J’en ai vu bien d’autres avant lui, Katerina. Mais c’est bien que tu veilles sur lui. » Oui c'était bien que je veille sur lui, car qui pourrait le faire ? Son frère Damon et toute la petite bande ne sont plus prêt de lui et je doutais que Stefan puisse veiller sur lui même, vu son incapacité à se maîtriser, alors il fallait bien quelqu'un pour veiller sur lui et je m'étais en quelque sorte désignée. « J'espère qu'il finira par se contrôler, car pour l'instant j'ai l'impression que c'est mal parti... »

Klaus commençait à refaire son lit, puis il se posa sur son lit. « Stefan Salvatore. C’est vrai que sa nature m’a plutôt surpris. Je ne pensais pas qu’il était si humain que cela. Mais il n’aurait pas pu échapper encore bien longtemps à sa véritable nature. Même si je n’avais rien fait, il y aurait été confronté tôt ou tard. Alors il vaut mieux que ce soit moi qui l’y force, tu ne crois pas ? Et en plus tu peux être près de lui. Tout le monde est gagnant. Enfin tout le monde sauf Damon et sa pseudo-team, cela va de soit. » Il termina cette phrase avec un rire sarcastique, il n'avait pas tord une fois de plus si cela n'avait pas été lui qui l'aurait confronté à nouveau au sang humain, Stefan aurait sans doute fini par craqué ou quelqu'un d'autre l'aurait forcé et cela aurait pu certainement être pire. Je ne savais pas si en ce moment Stefan regrettait son ancienne nature de petit vampire gentil, mais au fond peut-être qu'il le regrettait, car il n'est plus vers son Elena. « Stefan a toujours voulu être le gentil, même à l'époque où il était humain, c'était lui le gentil et Damon le méchant. Tu as sans doute eu raison de le confronter au sang humain, au moins avec toi il peut redécouvrir pleinement sa vraie nature de vampire. » Je regardais Klaus allongé sur son lit puis je décidais de dire. « Tu sais si tu veux que je parte, parce que tu as envie d'être seul suite à cette discutions je comprendrais... » Même si en réalité je n'avais pas du tout envie de partir, mais s'il le voulait je comprendrais tout de même.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://toxicglam.forumactif.org
avatar


F O N D A T R I C E

Identity


Messages : 303
Inscription : 06/09/2010

MessageSujet: Re: The VD : Katherine Pierce   Mar 12 Juil - 11:03

Ce cher Stefan était capable de se contrôler, sauf que pour cela j'avais l'impression qu'il allait lui falloir quelques mois, certes il avait du temps devant lui pour se contrôler mais il fallait mieux qu'il arrive rapidement à se contrôler, car sans se contrôle il continuerait d'être perturbé. Mais je devais avouer que Klaus avait sans doute eu raison de le faire replonger dans le sang humain. « Damon le méchant et Stefan le gentil. Damon, l’idiot amoureux de la belle Katerina et Stefan celui qui ne l’aimait pas vraiment. Je trouve que votre trio est assez ironique. » Klaus riait, mais je préférais rester sans émotion face à ce qu'il venait de dire, mais avec le recul Stefan, Damon et moi en 1864 était une situation assez bizarre, mais je m'étais réellement bien amusée, ils avaient su me distraire et lorsque j'étais avec eux, j'en avais presque oublié de tuer les pauvres humains qui nous entouraient. Je soupirais ne préférant pas répliquer, mais je lui avais demandé ensuite s'il préférait que je parte afin de rester seul. Il leva rapidement la tête, d'ailleurs le regard qu'il fit me fis sourire. « Non. Je veux que tu restes. Sauf si tu veux partir, alors je ne te retiendrai pas… Ne pensons plus à cette conversation, Katerina. » Je me rapprochais alors de son lit m'asseyant sur le bord. « Non, j'ai envie de rester ! » Je décidais de m'allonger à côté de lui, contemplant quelques instants le plafond, mais je décidais de tourner la tête afin de voir le visage de Klaus, son visage me paraissait beaucoup plus intéressant que la plafond. Je n'en revenais pas que sa maison ou plutôt son manoir était aussi grand, au moins il a de la place c'est certain, il a toujours eu de bon goût, j'aimais beaucoup le luxe, mais à vrai dire en ce moment je préférais me contenter du petit appartement que j'avais, je préférais ne pas me lancer dans l'achat d'une maison. « Tu as eu de bons goûts pour ton manoir ! » En lançant cette discution peut-être qu'au moins cela permettrait d'oublier l'ancienne discussion que nous avions eu quelques minutes auparavant.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://toxicglam.forumactif.org
avatar


F O N D A T R I C E

Identity


Messages : 303
Inscription : 06/09/2010

MessageSujet: Re: The VD : Katherine Pierce   Mar 12 Juil - 16:44

Je remarquais son sourire lorsque je lui dis que je préférais rester avec lui, à mon tour je lui souriais, décidant de m'allonger à ses côtés, tournant mon visage pour voir le sien, il passa sa main sur mon visage, j'appréciais le contact de sa peau contre la mienne, j'avais l'impression de découvrir Klaus sur un autre angle, beaucoup moins dur et insensible. Pour tenter de ne plus penser à la conversation précédente que nous avions eu, je décidais de lui dire qu'il avait eu de bons goûts pour choisir son manoir, je n'avais pas trouver autre chose à dire et sincèrement je n'avais pas du tout envie de parler du vent qu'il faisait dehors. « Merci. Je trouve que ça fait quelque chose de sympathique en mélangeant à la fois du moderne et du vieux. » Il n'avait pas tord, le mélange avait rendu un très bon résultat, d'ailleurs je n'aurais jamais pensé faire un mélange comme ça chez moi, à vrai dire chez moi il y avait certains meubles qui étaient encore sous les plastiques car je n'avais pas pris le temps de les placer dans une pièce et de les déballer. « Si tu remarques bien, chaque pièce a un objet précis datant d’une certaine époque. Le miroir à côté de mon armoire là, il date des années 70. Si tu vas dans la chambre d’à côté, tu trouveras un bureau du style Louis XVI. Cela me rappelle chaque siècle que j’ai traversé. » A vrai dire en rentrant dans sa chambre, j'avais remarqué très vite le miroir, je le trouvais très jolie, je n'avais jamais réellement pris le temps de faire le tour de toutes les pièces, mais j'étais certaine qu'elles devaient tous être très bien décorés. Il avait plus de 1000 ans, il avait dû beaucoup voyager, presque faire le tour du monde certainement, il avait dû en voir et en découvrir des choses depuis le temps qu'il est né. « Sincèrement j'adore le décors, mais je crois que c'est toi que je préfère parmi tout ce qu'il y a ici, quoi que j'aime beaucoup le miroir aussi. » Lui dis-je en rigolant.
Il m'embrassa, un baiser qui était moins tendre que celui de tout à l'heure, mais je le prolongeais, je commençais ensuite à mettre sur lui mettant chacune de mes deux jambes sur les côtés de son corps, je descendais mes baisers sur son cou.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://toxicglam.forumactif.org
avatar


F O N D A T R I C E

Identity


Messages : 303
Inscription : 06/09/2010

MessageSujet: Re: The VD : Katherine Pierce   Mar 12 Juil - 19:30

Depuis que j'étais vampire, j'avais surtout visité l'Amérique du Nord, la Bulgarie aussi, un peu l'Italie, la France, l'Angleterre, mais je n'avais rien visité de plus, j'étais surtout attachée à l'Amérique du Nord, sans doute parce que j'ai plus de connaissances en Amérique. Mais je n'avais jamais pensé à ramener des souvenirs, pourtant ce n'était pas une mauvaise idée au moins cela pouvait faire des petits souvenirs dès qu'on voyait l'objet en question. J'adorais le miroir qu'il avait dans sa chambre un miroir datant des années 70, pour un vampire les années 70 n'étaient pas si lointaine. « Hum…C’est vrai que le miroir est joli, peut-être que je te l’offrirai un jour ? » Je lui souriais, une très bonne idée selon moi qu'il m'offre ce miroir. « Se serait très sympathique de ta part et crois moi je te remercierai avec l'un de mes plus beaux sourires. »
Il commença à m'embrasser, je continuais de l'embrasser commençant à me mettre sur lui, plaçant mes deux jambes de chaque côté de son corps, je descendais mes baisers jusqu'à son cou, il prenait mon visage dans ses mains, je croisais son regard un instant jusqu'à ce qu'il repose ses lèvres sur les miennes, je sentais ses mains sur mes hanches, il me regarda avant de me dire avec un sourire taquin. « Que vous prend-il miss Petrova ? » J'eus un petit rire je passais ma main dans ses cheveux le décoiffant un peu d'ailleurs, je descendais ma main jusqu'à l'une de ses joues et je lui répondais « Miss Petrova adore le corps d'un certain homme qui se nomme Klaus, je ne sais pas si vous le connaissez, mais je vous conseil de le rencontrer ! » Lui dis-je en souriant. Je l'embrassais sur le coin des lèvres, m'approchant ensuite de son oreille pour lui murmurer. « Très sexy quand tu es décoiffé ! »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://toxicglam.forumactif.org
avatar


F O N D A T R I C E

Identity


Messages : 303
Inscription : 06/09/2010

MessageSujet: Re: The VD : Katherine Pierce   Mer 13 Juil - 9:40

Alors que je venais de lui dire que s'il m'offrait ce miroir je lui ferai l'un de mes plus beaux sourires pour le remercier, il me dit : « Eh bien, dans ce cas il est à toi. J’ai le même dans la salle de bain. » Je lui fis un grand sourire. « Merci ! » Il m'arrive très rarement de remercier les gens, même s'ils m'offrent des chose sou qu'ils me rendent des services, je devrais les remercier, sauf qu'à chaque fois je ne les remercie pas, comme si c'était naturel qu'ils m'aident, mais Klaus lui j'avais eu envie de le remercier, j'étais tellement différente avec lui.

Je m'étais mise sur lui, continuant le baiser qu'il avait commencé, il me demanda ce qui me prenait avec un sourire taquin, alors avant de lui répondre j'avais commencé à passer ma main dans ses cheveux, ce qui les décoiffa très rapidement, savant qu'il détestait cela je lui avais fait quand même, car à vrai dire j'aimais bien le voir décoiffé, une fois que je lui eu répondu je l'embrassais sur le coin des lèvres, « Eh bien, si vous le dîtes, il va vraiment falloir que je rencontre cet homme au corps de rêve ! Il n’aurait pas quelques siècles de plus par tout hasard ? » Je rigolais en même temps que lui, restant sur lui, mettant mes mains sur son torse je lui répondais « Effectivement il est très très vieux, mais malgré son âge il est toujours aussi beau. » Je me rapprochais ensuite de son oreille lui murmurant qu'il était très sexy quand il était tout décoiffé, il fit un mine boudeuse qui me fit automatiquement rire. « Hum…Non, pas mes cheveux… » Il passa une main dans ses cheveux afin de les remettre correctement, il m'attrapa afin de me renverser sur le lit, il m'embrassa à nouveau avant de me dire « Et si c’était toi qui allais finir décoiffée ? » Je lui fis de gros yeux, je n'allais pas le laisser faire ça c'est certain, il n'aimait sans doute pas être décoiffé, mais moi c'était cent fois pire que lui, je tenais vraiment à mes cheveux. « Tu rigoles quand tu dis ça ? Tu le feras pas ? » J’espérais vraiment qu'il n'allait vraiment pas le faire, je le regardais tentant de faire un regard de « chien battu » afin qu'il prenne pitié de moi. « Si tu me décoiffes je vais être obligée de passer des heures dans ta salle de bain pour me recoiffer et bien sûr je ne te laisserai pas entrée dans ta salle de bain. »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://toxicglam.forumactif.org
avatar


F O N D A T R I C E

Identity


Messages : 303
Inscription : 06/09/2010

MessageSujet: Re: The VD : Katherine Pierce   Mer 13 Juil - 10:46

Alors que j'étais sur lui, on commença un petit jeu, assez marrant d'ailleurs, on commençait à se vouvoyer, la dernière fois que je l'avais vouvoyé cela remontait à très longtemps, environ cinq siècles... A cette époque les gens étaient plus attentionnés, plus polis envers les autres, la première fois que l'on rencontrait une personne automatiquement on la vouvoyait, mais ce temps tes bien loin, maintenant on est tutoyé directement et les formules de politesses se font de plus en plus rare. « Le préfériez-vous avec ses cheveux longs comme il y a quelques années déjà, ou bien comme il est maintenant ? Pour ma part, je le préfère maintenant…Mais rien ne vaut l’avis d’une femme, n’est-ce pas ? » Quand j'avais rencontré Klaus il avait les cheveux longs, et oui à cette époque les cheveux longs étaient à la mode, mais je le préférais maintenant, les cheveux courts, je pense que ça lui va beaucoup mieux. « Tout comme vous, je le préfère maintenant ! » Je m'étais ensuite amusée à la décoiffer, alors qu'il faisait une mine boudeuse je ne pus m'empêcher de rire. « Et cela te fait rire ! » Il avait passé sa main dans ses cheveux afin de se recoiffer, mais cela n'avait servi à rien du tout, il me renversa sur le lit se mettant au dessus de moi, il parla ensuite de me décoiffer, je lui demandais s'il rigolait, j’espérais vraiment qu'il rigolait, je n'avais pas du tout envie d'être décoiffé, mes cheveux c'ets toute ma vie, enfin disons qu'ils sont très importants pour moi et que je déteste être décoiffée devant quelqu'un, même si c'est cette personne qui me décoiffe. « Non non. Je suis sérieux. Bien sûr que je le ferai ! » Pour tenter de l'attendrir je lui faisais de petits yeux. « Pas la peine de faire tes petits yeux, ça ne marchera pas… » J'avais aussitôt tenté de trouver quelque chose à dire pour qu'il ne me décoiffe pas, lui disant que je serai obligée de m'enfermer dans sa salle de bain durant des heures. « C’est pas grave, il y a une deuxième salle de bain en bas. » Je fis une petite grimace, il avait vraiment une solution à tout. « Il va falloir me convaincre pour que je t’épargne cet atroce sort. Je compatis, ma chérie. » Je n'avais plus qu'à trouver une deuxième solution pour le convaincre de m'épargner, je le regardais un instant, je réfléchissais quelques instants puis après avoir trouvé je lui dis. « Si tu fais ça, je lancerai une rumeur auprès de tous les vampires en faisant croire que tu dors avec un ours en peluche... ou sinon la deuxième solution que j'ai trouvé, ne plus jamais t'embrasser. » Je m'approchais de ces lèvres et l'embrassais, puis je détachais mes lèvres des siennes et je lui dis. « Si tu me décoiffes, ça aura été la dernière fois qu'on s'embrassait. » Je lui fis un petit sourire amusée en lui disant ça.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://toxicglam.forumactif.org
avatar


F O N D A T R I C E

Identity


Messages : 303
Inscription : 06/09/2010

MessageSujet: Re: The VD : Katherine Pierce   Mer 13 Juil - 11:54

Second jeu que nous venions de commencer il y a quelques instants, il consistait à décoiffer l'autre, j'avais commencé la première à le décoiffer et maintenant il voulait me le faire aussi, je tenais beaucoup à mes cheveux et je détestais être décoiffée, d'ailleurs à chaque fois que je me lève le matin, je me regarde directement dans un miroir, afin d'arranger un peu mes cheveux. J'avais tenté de l'attendrir avec des petits yeux, mais il m'avait dit que ça ne marcherais pas, je réfléchissais à une autre solution afin de le convaincre de ne pas me décoiffer. J'avais trouvé des solutions complétement dingue, comme faire croire aux autres vampires qu'il dormait avec un ours en peluche, et ma deuxième solution était de ne plus jamais l'embrasser. « Hum…Ta première solution est vraiment nulle, aucun vampire ne te croira, tu passeras plutôt pour une vraie folle. Et pour la deuxième…Jamais c’est long, tu ne crois pas ? » Il n'avait pas tord, j'imaginais la scène où je disais que Klaus dort avec un ours en peluche, je passerai certainement pour une folle... Jamais, en effet c'est très long et je pense que je ne pourrais jamais tenir de ne plus du tout l'embrasser. « Oh mais t'inquiètes je peux prendre une photo de toi en train de dormir et avec la technologie de nos jours c'est tellement simple de truquer une photo... » Je l'embrassais, mais je détachais rapidement mes lèvres des siennes lui indiquant que c'était le dernier baiser s'il venait à me décoiffer. Il eut un air surpris qui me fis sourire « Tu ne ferais pas ça quand même ? Tu préférerais tes cheveux à moi ? Je suis blessé Katerina… » J'avais vraiment l'impression qu'il était blessé, il se détacha de moi afin de s'asseoir sur le côté gauche de son lit, me tournant ainsi le dos. Je m'asseyais à quelques centimètres de lui déposant un baiser sur l'une de ses joues. « Tu sais très bien que je te préfère toi à mes cheveux... s'il te plait ne fais pas la tête, je t'autorise même à me décoiffer. » Je le croyais réellement qu'il faisait la tête, la preuve j'osais lui dire qu'il pouvait me décoiffer, c'est certain qu'après je serai sans cesse en train de toucher mes cheveux pour tenter de les recoiffer. « Je te laisserai même m'embrasser autant de fois que tu veux ! » Ça c'est sûr ça allait beaucoup moins me déranger que de me faire décoiffer.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://toxicglam.forumactif.org
avatar


F O N D A T R I C E

Identity


Messages : 303
Inscription : 06/09/2010

MessageSujet: Re: The VD : Katherine Pierce   Mer 13 Juil - 15:34

Si Klaus venait à faire des menaces aux vampires qui arriveraient à croire à ce que je leur dirai, c'est sûr que les vampires auraient peur et ils finiraient certainement par arrêter de croire à la rumeur pour éviter de mourir. « Hum…Je ne pense pas qu’avec ça ils seront convaincus. Et il me suffirait de quelques menaces pour qu’ils oublient tout ce qu’ils ont vu. » Je n'avais plus qu'à abandonner cette solution, car il trouverait un moyen pour y échapper. Il fit semblant d'être blessé de ce que je lui avais dit, alors il s'était assis sur le côté gauche de son lit, me tournant le dos, je me mettais donc à côté de lui. J'avais vraiment l'impression qu'il faisait la tête, alors je lui accordais de me décoiffer s'il le souhaitait et même de m'embrasser autant qu'il le souhaitait, je faisais un énorme sacrifice, mais au moins il ne ferait plus la tête. Mais il se mit à éclater de rire, je ne comprenais pas du tout pourquoi il riait, je fronçais les sourcils cherchant à comprendre. « C’est vrai tu m’autorises à te décoiffer ? Super ! » Il continuait de rire puis il ajouta « Je peux mettre t’embrasser autant de fois que je le veux ? Hum… Tu es bien généreuse aujourd’hui. » Je comprenais enfin qu'il avait fait semblant de bouder, j'attrapais l'un des oreillers et je lui en mettais un cou sur le bras. « Je crois que ma générosité va s'envoler ! »Je continuais de la frapper avec l'oreiller puis je me levais déposant l'oreiller sur le lit. « Tu as de la chance que je ne peux pas t'étouffer ! » Je le regardais avec un petit sourire. « Je t'assure mon cher Klaus que tu n'auras pas le plaisir de me décoiffer... » Je mettais mes deux mains sur mes cheveux et je commençais à les emmêler, mes cheveux devaient être dans un sacré état, je n'osais même pas imaginer ma tête, je soupirais et je lui dis. « Maintenant tu peux avouer qu'en ce moment même j'ai une tête horrible et qu'on dirait une hystérique ! »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://toxicglam.forumactif.org
avatar


F O N D A T R I C E

Identity


Messages : 303
Inscription : 06/09/2010

MessageSujet: Re: The VD : Katherine Pierce   Mer 13 Juil - 17:08

« Je l'espère Katherine. Je l'espère. » Je soupirais, cessons de parler de confiance, car à part tourner en rond nous allons rien faire, puis je n'allais pas en mourir s'il ne voulait pas me faire confiance,

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://toxicglam.forumactif.org


Contenu sponsorisé

Identity


MessageSujet: Re: The VD : Katherine Pierce   

Revenir en haut Aller en bas
 

The VD : Katherine Pierce

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
toxic glam ♥ :: Les forums :: Les RPs-