AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 FIAB ▬ P. Eupho' Dinckel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



F O N D A T R I C E

Identity


Messages : 303
Inscription : 06/09/2010

MessageSujet: FIAB ▬ P. Eupho' Dinckel   Sam 2 Juil - 14:24


Pretty Euphoria-Lilly Dinckel

« Selon des théories, on dit souvent que l'erreur est humaine, que l'erreur peut souvent être involontaire, certaines erreurs peuvent être corrigées, mais il y en a des incorrigibles, il faut tout simplement les assumer... Mais les erreurs font avancer, on apprend à ne plus refaire les mêmes, mais parfois cela ne sert à rien, car on refait les mêmes. »

Pretty Euphoria-Lilly Dinckel
Bonjour à tous, je suis dans ce centre de soin, car j'ai été forcée, on me dit de raconter ma vie, alors je vais vous raconter un simple résumé, à quoi bon vous dire tous les détails ?! Je suis née le 25 mai 1991, père inconnu et une mère complètement dingue, je suis fille unique... J'avais une passion quand j'étais petite, le sport, en particulier l'athlétisme. Ma mère a fait une tentative de suicide, je ne supportais plus ça, j'ai commencé à sortir avec un garçon de mon âge, je l'aimais sincèrement, mais il se droguait, il était rebelle. Il avait de très mauvaises fréquentations, un soir alors que je venais le voir, il y avait deux hommes armés, j'ai voulu le défendre et résultat on m'a tiré dessus. J'ai donc été transportée à l'hôpital, j'ai failli mourir, à ma sortie de l'hôpital j'ai voulu revoir ma mère, je suis restée une heure devant la prote d'entrée, mais elle n'est pas sortie, je suis partie, j'ai avalé des litres d'alcool, j'ai pris de la drogue, je voulais en finir, mais on m'a retrouvé et maintenant je suis dans ce fichu centre de soin et on me prend pour une dépressive.

▬ Les exercices du centre de soin sont vraiment... enfin je ne trouve aucun mot pour les qualifier, chaque jour un nouvel exercice et aujourd'hui je dois parler de mon caractère, mon évolution avec le temps depuis l'enfance. Et bien durant mon enfance je restais assez réservée, timide, je n'aimais pas parler, je m'exprimais à travers des dessins, j'étais malheureuse, très malheureuse, ma mère ne se préoccupait pas de moi, j'étais assez calme. Plus le temps a avancé et plus mon caractère se développait, je ne fréquentais plus les mêmes personnes, je me suis forgée un caractère assez dure à comprendre, je ne parvenais plus à exprimer mes sentiments aussi facilement, je préférais dire que j'allais bien alors que c'était faux ! Je n'hésitais pas à faire du mal aux gens pour montrer qu'ils me devaient le respect. Puis la détermination est venue s'ajouter, pour obtenir ce que je voulais j'étais prête à tout et encore aujourd'hui je suis prête à tout, je suis très jalouse, d'ailleurs quand une femme s'approchait de mon copain, aussitôt mon côté diabolique ressortait. Je suis totalement imprévisible...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://toxicglam.forumactif.org



F O N D A T R I C E

Identity


Messages : 303
Inscription : 06/09/2010

MessageSujet: Re: FIAB ▬ P. Eupho' Dinckel   Lun 18 Juil - 13:05

Tic, tac, tic, tac, une horloge, deux horloges, à vrai dire dans le bureau de cette femme, à l'immense chignon, aux yeux verts, avec un tailleur noir, l'air très sévère, je ne préférais pas bouger, je restais assise sur la chaise, elle me tendit un papier, m'indiquant que je pouvais enfin sortir du centre de soin, je n'avais plus qu'à signer et j'étais libérée du cauchemars. Avant de partie je lui adressais un sourire avec un petit sourire. J'étais enfin libre, je pouvais repartir à zéro dans le plus grand des bonheurs... oups pardon j'ai encore fait une gaffe, j'ai dit le mot « bonheur ». Ce mot n'existe pas pour moi, je ne connais pas la vraie définition et pourtant je les ai lu dans des dictionnaires différents.
Alors que j'étais dans les coulisses de ce petit bar nommé « Crazy night », je me préparais pour un nouveau show, danser et encore danser, je me faisais payer pour danser mais aussi pour faire un petit streap-tease, je fermais les yeux un instant, il me restait quinze minutes avant de monter sur scène et je revoyais ce moment où j'étais retournée une nouvelle fois voir ma mère à ma sortie du centre. J'étais donc allée voir ma mère, oui une nouvelle fois dans sa nouvelle petite maison, je constatais que malgré une maison neuve, elle ne s'occupait toujours pas du jardin, je toquais, sonnais à la porte, elle était là, je le savais... je l'avais même vu à la fenêtre avant d'arriver au perron. J'ai attendu pendant vingt minutes, mais elle n'a pas répondu, même pas un simple petit mot. J'avais compris une chose, elle m'avait définitivement rayé de sa vie et je devais faire la même chose. J'ouvrais les yeux en entendant mon surnom, j'apercevais Meredith, une jeune streap-teaseuse aussi, elle m'indiqua de me dépêcher. Et voilà que le show commence !
____________________________________________________

Deux mois sont passés, j'ai rédigé cette petite lettre vous savez... une démission, le strip-tease est en quelque sorte quelque chose que j'aimais, pour le côté danse, cependant je ne me sentais pas vraiment à ma place, j'ai décidé de déménager pour m'installer à Auckland, un nouveau départ une fois de plus pour moi ! Alors que j'étais dans l'avion, je fermais les yeux afin de me détendre et je revoyais les moments de ma vie en petit flash back.

« - Maman c'est qui papa ? Pourquoi tu m'en parles jamais ?
-Ton père n'existe pas il n'a jamais existé !
- Mais...
- Cassily, ton père n'a jamais voulu de toi.

Je devais avoir huit ans et j'avais compris que mon père était sans doute parti à ma naissance, je n'ai jamais pu voir une photo de lui, car maman les avait brulé dès ma naissance. »

« - Max je t'aime, tu es toute ma vie !
- Moi aussi je t'aime !

Un simple je t'aime, alors que je venais de lui dire avec la plus grande sincérité que je l'aimais, j'avais souvent des doutes sur ses sentiments. Ce jour-là, tout ça vaait fini en dispute et j'étais partie une fois de plus en claquant la porte. J'avais seize ans et lui il avait dix-huit ans. »




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://toxicglam.forumactif.org
 

FIAB ▬ P. Eupho' Dinckel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
toxic glam ♥ :: Les forums :: Les présentations-