AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Hanover Crescent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



F O N D A T R I C E

Identity


Messages : 303
Inscription : 06/09/2010

MessageSujet: Hanover Crescent   Mer 22 Déc - 14:20

Mon rythme cardiaque s'accélérait de plus en plus, le vent fouettait mon visage, j'avais mes écouteurs dans les oreilles, j'étais concentrée, jusqu'à ce que j'entends une petite voix « Tu devrais t'arrêter de courir aussi vite, tu vas finir par te tuer ! » Je me stoppais donc, enlevant rapidement mes écouteurs « Ely tu sais très bien que j'adore courir » « Tu n'as qu'à reprendre le tennis ma vieille » « Quoi ?! Le tennis, je n'ai plus le niveau depuis bien longtemps. » Puis un homme me regarda de travers, oui parler toute seule ce n'est pas commun et oui j'étais en train de parler avec ma soeur, ma soeur décédait depuis six ans à présent. Je remettais mes écouteurs et je reprenais ma course retournant à l'université, il était sept heures du matin et dans deux heures je reprenais les cours. Arrivant près de la porte de ma chambre, je me dépêchais de me rendre sous la douche, enfilant ensuite un collant noir, un short en jean et un top. J'enfilais ma paire de bottes, je lissais rapidement mes cheveux puis je me maquillais. Je n'avais plus beaucoup de temps, il me restait vingt minutes pour arriver en cours.

Assise au fond de la classe, je m'amusais à dessiner, j'espérais vraiment que le cours soit bientôt fini, car je commençais à en avoir marre d'être assise à m'ennuyer, enfin la sonnerie, j'attrapais mon sac laissant mon cahier tomber dedans et je partais rapidement. La pause déjeuner enfin, j'avais passé tout mon temps à écouter les profs, parfois je me demandais comment ils pouvaient aimer faire ce métier, c'est vrai tout le temps parler et parler, limite à se répéter, rester debout, passer dans les rangs, critiquer nos devoirs. Je me rendais au self, prenant une salade et une bouteille d'eau, une fois que j'eus avaler ça, je passais l'après-midi avec ma meilleure amie, car ne effet nous n'avions pas cours l'après-midi même et tant mieux. L'après-midi fini, voilà j'avais eu une journée dès plus monotone qui existe au monde. Ne sachant plus quoi faire de ma journée et n'ayant pas envie de me plonger la tête dans les cahiers, je n'avais pas non plus envie d'aller dans le centre-ville, je voulais rester sur le campus, rester calme pour une fois.

Il ne faisait pas trop froid, le soleil était en train de se coucher, il était dix-huit heures, j'allais m'asseoir dans l'herbe dans le grand parc du campus, il n'y avait pas énormément de monde à part un petit groupe d'intello plus loin, devinez de quoi ils parlaient... du réchauffement planétaire. Mais franchement sont-ils aussi borner que ça ? Le réchauffement planétaire qu'est ce que ça peut bien leur faire franchement. Je me levais me dirigeant vers eux et je leur dis. « Blablabla et encore blablabla, vous avez pas fini de parler dans le vide, le réchauffement planétaire et après ça va être quoi le prochain examen de maths ! Réveillez-vous un peu, il faut que vous arrêtiez de vous droguer au cahier clairefontaine ! » Ils me regardèrent avec un air bizarre, un autre enleva ses lunettes se frottant les yeux, il remit sa paire de lunettes et il prit la parole « Nous avons le grand mérite de ne pas avoir à coucher avec toutes les personnes de l'université pour être connu. » Puis voilà que ma soeur arriva dans ma tête pour communiquer avec moi « Ne te laisses pas faire petite soeur, c'est un pauvre lutin des bois complètement perdu, défends-toi ! » Me défendre, je comptais le faire et sans problème bien sûr « J'étais connue bien avant de me taper la plupart de l'université comme tu dis, tu n'es qu'un pauvre lutin des bois complètement perdu dans sa vie, quoi tu es jaloux que moi je peux me taper qui je veux ? Parce que toi ce n'est pas avec tes chaussettes tintin, ta petite cravate bleu ciel et tes lunettes que tu vas impressionner une fille. » Je commençais à l'énerver et ça commençais de plus en plus à me plaire. « Je ne devrais pas répondre à tes attaques de petite fille gâtée à papa, je pense que tes parents ne t'ont pas appris la politesse. » Parler de mes parents décédés ainsi c'est la goutte d'eau qui faisait déborder le vase, deux de ses amis commencèrent à partir, il ne restait plus que lui et moi, très bête, plus de témoins, plus rien, parfait ! Je me jetais sur lui pour lui mettre une bonne gifle « Répètes ce que tu as dis espèce de clochard sans troisième jambe ! » « Quoi ? Que tu es une petite fille à papa mal élevé, ils auraient du te tuer à la naissance, tu sers à rien, regardes-toi ! » Il méritait une autre gifle ce pauvre mec, j'allais lui en mettre une autre, mais je sentais quelqu'un m'arrêter déposant ses mains sur mon bras. « Mais... lâch...» J'avais tourné la tête et je m'étais arrêtée au cours de ma phrase, car c'était Kristopher qui m'avait empêché de taper de nouveau le débile d'intello. Mais je prenais de nouveau la parole pour lui dire de me lâcher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://toxicglam.forumactif.org
 

Hanover Crescent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
toxic glam ♥ :: Les forums :: Les RPs-