AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Hanover Crescent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



F O N D A T R I C E

Identity


Messages : 303
Inscription : 06/09/2010

MessageSujet: Hanover Crescent   Mer 22 Déc - 12:38

♣ Je devais vivre pour avoir une belle vie.

25 décembre, il est 15 heures de l'après-midi, une femme avec un air stricte, les cheveux relevés, des lunettes, une grande robe rose pâle. Puis plus rien, la jeune femme était au sol inconsciente son mari cria dans toute la salle son prénom « Rosa », courant auprès de sa femme, il s'agenouilla criant d'appeler une ambulance au plus vite. Les gens entourés la jeune femme et le jeune homme et une petite fille avec une petite robe, des longs cheveux châtains, des petits yeux ronds verts, des larmes coulés sur son visage, un visage apeuré, la petite fille s'inquiétait pour sa mère. L'ambulance arriva rapidement, la femme avait repris conscience et plus tard à l'hôpital elle commençait d'accoucher. Voilà comment moi, Alizy Pacyfia Hodges j'ai réussi à gâcher le noël d'une vingtaine de personnes, mais pour mes parents et ma grande sœur j'avais été un beau cadeau. Durant l'accouchement il y avait eu des complications, mais j'étais enfin arrivée, oui moi Alizy quoi que... Pacyfia c'est beaucoup mieux. Bref, ma mère est restée plus d'une semaine à l'hôpital, car les médecins lui avaient trouvé un problème, mais ce n'était pas mon problème moi je n'avais qu'une envie qu'on s'occupe de moi, que j'ai convenablement mon biberon, qu'on me fasse des sourires et qu'on me berce. La belle vie moi je dis ! Je vais vous présenter ma famille, ma grande sœur c'est Elyonor Hodges, prénom pas courant, mais mes parents ont toujours été pour l'originalité. Elle avait cinq ans quand je suis née, depuis ça a toujours été un modèle. Il y a mon père Henry Hodges, un grand chirurgien et ma mère Rosa Hodges, elle est anglaise, mais elle est arrivée très tôt en Amérique, elle est mannequin à ses heures perdues et chef-adjointe d'une grande entreprise de cosmétiques. J'ai grandi doucement, ma mère allait bien, bref une petite famille réjouit, j'étais très proche de ma sœur, on était toujours ensemble. Elle était mon modèle, elle me donnait des conseils et je les suivais sans même réfléchir. J'avais tout ce que je voulais, mes parents touchant beaucoup d'argent, dès que je désirais de nouveaux vêtements, un quelconque jouet, je l'obtenais dans les plus courts délais. A l'école quand je devais avoir cinq ans, ma sœur m'avait donné de très bons conseils « Tu dois jamais baisser les yeux devant une petite idiote, tu dois te faire entendre, tu dois montrer que tu n'es pas une moins que rien, montres que tu as confiance en toi et que tu es la meilleure. » Elle avait raison, car je me suis faite rapidement une place et rapidement j'ai été connu dans toute l'école.

♣ Grandir c'est parfois devoir souffrir.

J'avais quatorze ans, j'étais toujours aussi proche de ma grande sœur, j'étais aussi la petite fille intelligente, sportif, car en effet je faisais des championnats de tennis, je passais presque tout mon temps sur le terrain à m'entraîner et comme toujours ma sœur aimait m'aider, me donner des conseils. Mais j'avais aussi découvert mon pouvoir... communiquer avec les morts. Un pouvoir intéressant, mais pas si souvent, quand je l'ai découvert j'étais en cours, assise à côté de ma meilleure amie et j'ai commencé à entendre une voix qui me disait que la mort était un vraie cauchemars, qu'il fallait profiter de la vie au mieux, alors à ce moment-là je me suis tournée vers ma meilleure amie et je lui avais dit « Mais qu'est ce que tu me racontes sur la mort, tu es folle ! » Ma meilleure amie m'avait alors traité de folle, qu'elle n'avait rien dit qu'elle se contentait de prendre le cours de maths et non de s'amuser à parler de la mort. Puis plus rien, plus de voix et le soir même j'ai entendu cette voix dans ma chambre, alors je me suis mise à parler toute seule, enfin pas vraiment toute seule. J'ai fini par en parler avec ma famille et ils ont donc dit que j'avais un pouvoir, mais qu'il n'avait jamais voulu m'en parler avant, ma sœur elle contrôlait le feu. J'ai commencé à contrôler ce pouvoir qui a fini par me passionner, même si parfois je me mettais à parler "seule", les gens me prenaient un peu pour une dingue et toujours encore d'ailleurs, mais cela ne me dérange pas. Puis une fois j'étais dans le parc. Puis j'ai entendu la voix de ma sœur, je cherchais du regard où elle était, mais en réalité c'était dans ma tête, elle m'appelait au secours, c'est à ce moment là que j'ai compris que je pouvais communiquer avec les personnes en danger et vu que ma sœur et moi nous avions le même sang, cela avait été instinctif que j'avais entendu ses appels. J'ai commencé à lui demander où elle était, elle m'a dit qu'elle était dans un vieux cimetière, qu'elle avait très froid. Mais ne contrôlant pas assez bien mon pouvoir je me suis évanouie. Je me suis réveillée plus tard, dans mon lit, mes parents étaient inquiet et mon père m'a dit « Comment vas-tu ? Sais-tu où est ta sœur ? » Je lui répétais les paroles de ma sœur, il connaissait le vieux cimetière dont elle parlait, il y est allé et c'est lui qui a donc découvert... le corps inanimé de ma sœur, dans une flaque de sang, le teint pâle. Elle s'était reçue plusieurs coups, elle avait été violée, le tueur avait même coupé les longs cheveux de ma sœur qu'il avait trempé dans un seau d'acide un peu plus loin. Suite à ça je suis comme tombée dans une dépression.

♣ Et si j'étais un porte malheur pour mes parents ?

Je me levais, me doucher, m'habiller et je partais directement à l'école, je revenais, attendais de dîner le soir et je me couchais, une vie monotone, je ne sortais plus, j'étais repliée sur moi-même, quand un mort communiquait avec moi, je me mettais à pleurer et je l'insultais. Mon pouvoir qui m'avait complètement lâché à la mort de ma sœur et maintenant il fonctionnait de nouveau, c'était injuste, la vie est injuste ! Ma meilleure amie tentait de m'aider, mais je n'en avais pas envie, plus la force d'écouter les gens. Ma moyenne scolaire a chuté rapidement. J'avais quinze ans, je n'avais même pas pris la peine de fêter mon anniversaire, je n'en voyais pas l'utilité sans ma sœur. Les mois sont passés puis j'ai eu cette idée, prendre contact avec ma sœur, pourquoi se serait toujours les morts qui communiqueraient avec moi et pas l'inverse ? J'ai pris une photo de ma sœur, j'ai pensé très fort à elle et j'ai prononcé son prénom plusieurs fois et là j'ai entendu sa voix, une voix réjouie, heureuse. J'ai commencé à parler avec elle, mais de nouveau je me suis évanouie. Mais le lendemain j'ai recommencé et j'ai coupé le contact avant de m'évanouir, à la longue communiquer avec ma sœur est devenue très facile, je n'avais qu'une chose à faire prononcer son prénom, je ne m'évanouissais même plus. Puis ma mère a appris qu'elle avait un cancer avancé, un cancer qui commençait à se généraliser de plus en plus. Elle n'avait aucun échappatoire, elle allait mourir. Alors, j'allais me retrouver seule avec mon père, quelques mois plus tard, ma mère est morte, mais je n'étais pas aussi chagrinée que pour ma sœur, sans doute parce que je savais que quand je le voudrais je pourrais communiquer avec elle. Les jours avançaient mon père se mettait à l'alcool, il n'allait plus à son travail. Il a fini par se donner la mort en avalant plusieurs boîtes de médicaments. Je me retrouvais seule, j'avais dix-sept ans, alors j'ai fini dans une famille d'accueil, je ne m'intéressais pas à eux, ils se contentait de me loger et de me nourrir ainsi que de me payer ce que je désirais. Ayant hérité d'une bonne somme d'argent de mes parents je savais que je ne risquais rien niveau argent. Ma famille d'accueil m'a inscrite dans l'université de Seattle. Et j'ai commencé à devenir plus Bitch, pour moi la vie n'avait aucun sens, alors les gens ne méritaient pas ma bonté et c'est toujours ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://toxicglam.forumactif.org
 

Hanover Crescent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
toxic glam ♥ :: Les forums :: Les présentations-